Quelques conseils pour la prépa... 

1. Préparez votre rentrée

 

Comme vous le savez le rythme de travail en prépa est assez soutenu et une fois les premiers cours commencés, le rythme est déjà rapide, faut mieux donc vous préparer à cette rentrée. 

 

Tout d’abord il faut que vous appreniez à travailler beaucoup, si vous avez des facilités de nature et si vous arrivez à obtenir de bonnes notes au lycée en fournissant le strict minimum, vous allez vous rendre compte que dans une classe prépa d’autres élèves sont aussi doués de nature mais ils travaillent quand même acharnement pour décrocher les écoles les plus prestigieuses.

 

Il faut donc vous assurez pendant les vacances d’été que vous maitrisez parfaitement l’ensemble du programme de Terminale puisque le rythme rapide de la prépa ne vous offre pas le temps de retravailler des lacunes accumulées ou des notions mal assimilées au lycée.

 

Si vous êtes en Terminale essayez de faire les exercices d’approfondissent cela vous permettra de bien vous préparer à la fois pour le bac et pour votre rentrée en prépa puisque les exercices abordés en maths en prépa sont bien plus exigeants que ceux vus en Terminale. Il est également conseillé de lire la liste des ouvrages qui vous est envoyée : ces livres peuvent vous permettre de mieux comprendre vos futurs cours.

2. Organisez-vous!

 

Il est extrêmement important de s’organiser en prépa dès le début. Mais la difficulté réside dans la recherche de votre propre méthode de travail. Pour cela vous pouvez commencer par élaborer votre planning hebdomadairement. 

 

- Pour bien organiser ce planning, il faut d’abord commencer par éliminer vos heures de cours et vos khôlles en les hachurant par exemple.

 

- Après avoir prévu au moins deux pauses de 25 minutes, insérez vos heures de travail personnel. 

 

- On estime que vous avez pendant les jours de la semaine 
5-6 heures de travail personnel à effectuer après vos cours. On vous conseille ainsi de les diviser et de consacrer un créneau à chaque matière.

 

On vous propose si dessous un exemple de répartition de ces 5 heures de travail personnel (pour une prépa ECE) de façon que vous puissiez travailler toutes les matières :

 

- 2h30 - 3h heures de mathématiques chaque soir.

- 1h30 de géopolitique tous les deux jours.

- 1h30 de culture générale tous les deux jours.

- 1h de langues tous les deux jours

 

Vous pouvez également profiter de la pause de midi pour faire vos fiches ou encore pour réviser le vocabulaire des langues vue que ces 5 heures de travail ne sont pas toujours suffisantes. 

 

En ce qui concerne le weekend, la plupart des classes préparatoires organisent des DS tous les Samedis ce qui vous laisse donc environ 15 heures de travail que vous pouvez repartir de la manière suivante : 

 

- 6 heures de mathématiques

- 2h30 – 3h heures de géopolitique

- 2h – 2h30 de culture générale 

- 4h de langues (LV1 et LV2)

3. Ne négligez pas votre sommeil

 

 

Beaucoup d’élèves en prépa considère le sommeil comme une perte de temps. Il ne faut surtout pas faire cette erreur. Il est vrai que quand la question « Dois-je travailler ou me coucher ? » se pose la décision n’est toujours pas facile à prendre. Cependant il faut garder en tête que le manque de sommeil engendre la fatigue ce qui peut entrainer une perte de concentration en cours ce qui nécessitera beaucoup plus de travail personnel chez vous, et voilà le cercle vicieux qui s’installe… 

 

Pour éviter que tout cela ne vous arrive, la solution est simple : 

Ne vous culpabilisez pas en vous octroyant 7 heures de sommeil.

 

Il faut savoir que les notes obtenues en première trimestre en prépa provoquent souvent le choc chez les élèves. Un élève avec 17 de moyenne en Terminale se retrouve souvent avec un 3 ou un 4 en dissertation de philosophie...
C’EST NORMAL ! Il faut affronter ces mauvaises notes paisiblement sachant que cela fait partie du processus de votre adaptation. Il faut également savoir que ce qui compte en prépa c’est le classement et non pas la note.

4. Une mauvaise note, ce n'est pas la fin du monde...

 

 

 

Le rythme démentiel du travail ne doit pas entraver votre résistance. Des échecs il va y en avoir… mais vous n’êtes pas le seul, cela arrive à tout le monde. Il faut donc se remettre rapidement et ne pas perdre le rythme. 

 

La clef est de progresser de façon continue. Il ne s’agit pas de rédiger sa dissertation de CG qui fait 25 pages la veille mais plutôt de rédiger d’élaborer son plan le lundi, de rédigez son introduction et sa première partie le mardi et ainsi de suite, d’où l’intérêt de suivre un planning qui vous permet de travailler toutes les matières.  

 

Sachez également qu’il est indispensable que vous vous accordiez quelques temps de repos auprès de vos amis ou de votre famille. Le plus souvent les élèves en prépa consacrent les après-midis des Samedis suite à leur DS à leur activité de loisir (musique, sport...etc.)

5. Gérez votre stress

6. Travaillez vos points faibles

Matière par matière, listez l'ensemble des sujets à réviser, dressez vos points forts et vos points faibles, écrivez les questions à poser à vos professeurs. Demandez-leur des exercices afin que d’améliorer ces points faibles. Ne négligez cependant pas vos points forts qu’il faudra également travailler. 

 

« À partir des premiers résultats obtenus avant les vacances de la Toussaint, vous pouvez dresser un état des lieux. Une fois les lacunes identifiées, consacrez du temps pour travailler les fondamentaux où vous avez des difficultés. Fixez-vous des objectifs. Par exemple, vous pouvez passer une demi-heure par jour sur l’orthographe, vous faire un carnet de grammaire… »

 

- Annie Reithmann, spécialiste des méthodes d'apprentissage et directrice d'IPECOM Paris.

 

7. Evitez les copies dites "catalogues"...

 

En prépa il n'est pas question de réciter le cours de son professeur. Osez réfléchir ! Le jour J le correcteur évaluera vos connaissances mais aussi votre capacité à élaborer votre propre réflexion face au sujet proposé.

8. Ne sautez aucun repas

 

La tentation de sauter les repas est souvent grande chez les étudiants  en raison du manque d’appétit (ou du manque de temps!). Ne commettez surtout pas l'erreur ! Cela peut provoquer une baisse d'énergie ou encore un manque de concentration. Il est d'ailleurs préférable d’adopter un régime alimentaire équilibré et de touner le dos au fast-food afin d’éviter les carences alimentaires. 

 

9. Travaillez en groupe

 

Ne vous laissez pas débordez par l’esprit de la compétition. Travailler en binôme ou encore en trinôme. Associez-vous à des personnes ayant des compétences complémentaires, ils pourront ainsi vous aider à combler des lacunes. De même, si vous vous sentez à l’aise dans une matière n’hésitez pas à porter secours à un ami en difficulté. 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now