Chaque année environ 10.000 étudiants intègrent une prépa économique.

Quelle prépa intégrer ?

Les prépas de la filière économiques s’adressent aux élèves qui souhaitent intégrer soit une grande école commerce soit l’ENS Cachan. Les prépas économiques et commerciales regroupent trois différentes filières :

-      La prépa ECE : économique, commerciale option économique, s’adressant en principe aux bacheliers ES et aux bacheliers L, ayant suivi la spécialité mathématiques.

-      La prépa ECS : économique, commerciale option scientifique accueillant les bacheliers S. 

-      La prépa ECT : économique, commerciale option technologique, connaissant un développement récent, est quant à elle destinée aux bacheliers STMG.

 

Moins répandues, les classes prépas ENS économiques (D1 et D2) ouvrent le plus de portes, offrant une immense variété de poursuites d’études. La prépa ENS D1 propose une double compétence en économie et en droit, tandis que la prépa ENS D2 se focalise plutôt sur l’économie et la gestion. 

Ces deux classes prépa s’adresse en principe aux bacheliers ES (60%) , cependant, il est possible pour les bacheliers des autres filières générales S, L (pour les L, il s’avère plus difficile d’intégrer la prépa ENS D2)   et quelques rares bacheliers STMG de l’intégrer. 

La formation

En prépa économique et commerciale, le rythme de travail est beaucoup plus soutenu par rapport à votre année de terminale. Les effectifs des classes sont en revanche souvent plus importants. En prépa, le passage en deuxième est déterminé lors du conseil de classe, ce qui ressemble un peu au système du lycée.

 

Redoublement 

Le redoublement de votre première année est impossible sauf cas vraiment exceptionnel (maladie ou accident). Il est possible cependant, de "cuber", c'est-à-dire de redoubler votre deuxième année, pour retenter les concours et intégrer une meilleure école.

ECE, ECS, ECT : quelles différences ?

Même si elles préparent toutes aux mêmes écoles de commerce, les trois différentes voies de la prépa économique et commerciales ne s’adressent pas aux mêmes bacheliers. Les ES vont en ECE, les S de dirigent vers la ECS et les STMG vers la ECT. Les trois voies mettent l’accent sur l’économie cependant, en ECS, les mathématiques abordent des notions nettement plus complexes, et le niveau de difficulté peut même équivaloir à celui de certaines prépas scientifiques. Par ailleurs, le droit et le management n’existent que dans la filière technologique. Néanmoins, les trois voies partagent trois matières communes : les deux langues vivantes et la culture générales, avec des avec des épreuves identiques aux concours, mais des coefficients différents.

Les poursuites d’études

La quasi-totalité des étudiants issus des trois filières intègre l’une des 24 écoles de commerces des concours Ecricome et BCE, plus ou moins bien classées, c’est pour cette raison que les concours doivent être conçus comme un moyen de répartition des étudiants plutôt que de sélection. En revanche parmi ces étudiants issus des classes prépa économique et commerciale, certains choisissent de bifurquer sur l’université grâce à l’attribution de crédits ECTS leur permettant de valider leur parcours en prépa et de continuer en licence.

  

Vue le très faible nombre de places proposées à l’ENS (17 places à Rennes et 36 à Cachan en 2015), une grande majorité des étudiants ayant intégré la prépa ENS économique se présente avec succès aux concours des grandes écoles de commerce via les admissions parallèles. D’autres préfèrent rejoindre une filière sélective à l’université (instituts d’administration des entreprises, magistères…etc.)

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now